Eglise Evangélique Arménienne de Beaumont2018-11-12T19:31:21+01:00

Union des Eglises Evangéliques Arméniennes de France

L’Eglise Evangélique Arménienne est issue d’un mouvement de réforme né au XIXème siècle au sein de l’Eglise Arménienne. La 1ère église fut fondée le 1er juillet 1846 à Istanbul. A la veille du génocide de 1915, l’Eglise Evangélique Arménienne comptait environ 51 000 membres. Après le génocide, en 1920 il n’en restait plus que 14 000. Ceux-ci, contraints à l’exil, ont alors constitué des églises dans la plupart des pays d’accueil. En France, de Marseille à Paris, une douzaine d’églises furent fondées à partir de 1924 qui formèrent l’Union des Eglises Evangéliques Arméniennes de France.

L’église évangélique Arménienne de Beaumont

Beaumont est l’un des quartiers de Marseille qui possède la plus grande communauté arménienne. C’est plus particulièrement dans le quartier de la Rosière qu’habitent les familles d’évangéliques Arméniens. C’est là qu’aura lieu en 1926 la première réunion de prière. Pendant quelques années l’œuvre spirituelle s’étendit, et, aux réunions de prières s’ajoutèrent un catéchisme pour les enfants et des cours d’arménien. En 1939 fut inaugurée l’Eglise Evangélique Arménienne de Beaumont. Sous la houlette de pasteurs zélés, l’œuvre de Dieu continua jusqu’à aujourd’hui.

Le moment privilégié de la vie de l’Eglise est le culte dominical qui regroupe entre 70 et 110 personnes. Ouvert à tous, la langue française y tient une place importante. D’autres rencontres de prières et d’études de la Bible, ainsi qu’un programme adapté aux enfants aux ados et aux jeunes, font partie de son programme. Un centre aéré hebdomadaire fonctionne avec grand succès.

L’Eglise Evangélique Arménienne de Beaumont est à la fois partie prenante de la vie de la communauté arménienne de Marseille et de la pastorale marseillaise qui regroupe plus d’une quarantaine d’églises et œuvres de la région.